Approfondissements

Le bois du pin nordique

Pour la structure de la piscine en bois on utilise le pin du Nord, qui vient des régions froides de la Scandinavie et de la Russie ; le parapet d'Épinette blanche du Nord. Dans ces zones, les conditions extrêmes du climat rend la croissance des arbres particulièrement difficile. Cela donne au bois un grain très fin et la présence de petits noeuds lui donne une résistance mécanique parmi les meilleurs. Ce bois bénéficie d'une autre caractéristique intéressante : il est fortement imprégnable. Cela veut dire qu'on peut faire pénétrer à son intérieur un traitement fongicide et insecticide qui lui donne une résistance nettement plus élevée contre les insectes, les lichens et les termites et protection contre les intempéries. Ce traitement, appelé traitement autoclave en classe 4, correspond à une utilisation idéale du bois en milieu humide et en contact avec le sol.

Le traitement en autoclave

Ce traitement consiste dans l'immersion du bois dans une solution saline qui, après un processus d'alternance du vide et de la pression, permet aux cellules de bois de s'ouvrir et d'absorber mieux la solution d'imprégnation. Ce processus est assez complexe et au niveau industriel il est utilisé presque exclusivement sur le bois de pin et de sapin. Ce traitement est une garantie pour la longévité du bois et peut même être accompagné d'une garantie certifiée, délivrée par le vendeur.

Le traitement en autoclave se déroule en trois phases principales, une fois le bois inséré dans de grands conteneurs cylindriques hermétiques, commencent les trois phases opérationnelles :

  1. Création initiale du vide Dans cette première étape, un vide est créé dans le récipient, nécessaire pour éliminer l'air présent dans les cellules de bois naturel.
  2. Pression et minéralisation Le récipient cylindrique actuellement vide est rempli à haute pression avec un liquide d'imprégnation à base de sel (environ 12 bars) pour une deuxième durée qui varie selon la section de bois à traiter et de l'essence.
  3. Déversement et aspiration finale Une dépression supplémentaire est créée pour éliminer l'excès de liquide dans le bois.

Dans le respect de l'environnement, on recommande qu'aucun sel contenant des poisons tels que l'arsenic et le chlore ne soit utilisé.

Entretien

Le traitement en autoclave n'exclut pas l'entretien périodique du bois. Avec une longue exposition aux intempéries, même si le bois a été traité, il perd ses caractéristiques de porosité, les fibres s'affaiblissent et deviennent plus fragiles avec une couleur grisâtre. Nous recommandons donc que le bois soit traité avec des solutions d'imprégnation à une fréquence régulière, ce qui permet au bois de garder sa couleur, de préserver les fibres et son élasticité naturelle.